AgendaMilitant.info
Agenda Militant
Première page
Calendriers
Région montréalaise
Régions hors Montréal
Événements judiciaire
Événements culturels
English Events
Babillard communautaire
Informations
Réseau Nothingness
Liens
Annoncer ou s'inscrire
Calendrier miltant
Au Réseau Nothingness
 

Documents militants


CAMPAGNE DE LETTRES - RETIREZ LA LOI C-36!

"Le gouvernement américain, et tous les gouvernements du monde (..incluant le gouvernement canadien avec la loi C-36) utilisera le climat de guerre comme excuse pour diminuer les limites des libertés civile, renier la liberté d'expression, mettre à pied les travailleurs, pour harceler les minorités ethniques, couper dans les dépense publiques, détourner d'immenses sommes d'argent vers l'industrie militaire. Pourquoi? Le Président Bush ne peut plus prétende qu'il débarrassera le monde du diable, et qu'il pourra le remplir de saints! C'est absurde pour le gouvernement américain de jouer même avec la notion qu'il peut éliminer le terrorisme via la violence et l'oppression. Le terrorisme est le symptôme, pas la maladie. Le terrorisme n'a pas de pays. Il est transactionel, comme une société multinationale telle que Coke, Pepsi ou Nike."

Arundhati Roy, auteure indienne

!!! CAMPAGNE DE LETTRES - RETIREZ LA LOI C-36!!!

Sous le couvert de la lutte contre le terrorisme, Le gouvernement canadien cherche à adopter la loi C-36 contre le terrorisme dans les plus brefs délais. Cette loi inclut entre autre le concept de détention préventive qui donne à la Police le pouvoir d'enfermer et de garder une personne en prison sans justification et sans recours pour celle-ci. De plus, la loi élimine des chapitres entiers de la loi sur l'accès à l'information: Non seulement nous perdons nos droits de regard sur les activités des élus, mais davantage, le gouvernement s'autorise à intercepter nos courriels, écouter nos appels et nos discussions privées, sans bien sur devoir nous en informer. Bonjour Big Brother!

Le 25 octobre 2001, l'Association du Barreau canadien (ABC) affirmait que le projet de loi antiterroriste C-36 d'Ottawa allait trop loin et qu'il devrait être soumis à une clause crépusculaire, laquelle impliquerait de fixer une date de péremption à la loi comme le réclame les partis d'opposition. L'ABC estime qu'une telle clause crépusculaire devrait être appliquée à tout le projet de loi, à l'exception des clauses criminalisant la propagande haineuse.

Le gouvernement canadien souhaite adopter la loi C-36 le plus rapidement possible pour plaire aux américains. IL N'Y A PAS DE TEMPS A PERDRE!

Si la loi C-36 entre en vigueur, il se pourrait que le gouvernement se donne le droit d'intercepter ce courriel, voir même de vous mettre sur une liste à surveiller, ou même pire.

EST-CE CELA LA LIBERTE QUE NOUS SOUHAITONS??

Lettre à expédier

Copiez et retourner la page qui suit aujourd'hui à votre député,
à la Ministre de la Justice Anne McLellan, McLellan.A@parl.gc.ca, fax :(613) 996-4516
et à Jean Chrétien , pm@pm.gc.ca, :fax (613) 941-6900
----------------------------

Monsieur, madame

En octobre 70, la loi des mesures de guerre fut imposée par le gouvernement libéral de P-E Trudeau et les québécois ont pu savoir ce que l'abus de pouvoir représente! Maintenant, le gouvernement libéral de Jean Chrétien veut élargir la portée de ces abus à l'ensemble des vies des citoyens. Cette situation va évidemment à l'encontre de la Charte canadienne des droits et libertés, contre nos valeurs démocratiques et d'ouverture. Comme le souligne Eric Rice de l'Association du Barreau canadien (ABC), la définition du terrorisme selon C-36 "pourrait inclure plusieurs activités légitimes qui dérangent l'ordre social, comme les récentes grèves illégales des infirmières et des camionneurs, les marches antimondialisation ou les manifestations par des Premières Nations".

La loi C-36 inclut entre autre:

La détention préventive et élimine le droit au silence: Cette mesure donne à la Police le pouvoir d'enfermer et de garder une personne en prison sans justification et sans recours pour celle-ci. De plus, les interrogatoires visant à décider d l'ouverture d'une enquête seront désormais permisses. Dans ce cadre, les personnes interrogées perdront leur droit au silence. L'Association du barreau canadien (AMC) a fait remarquer qu'en permettant ainsi d'interroger quelqu'un sans qu'une enquête soit encore en cours, on élimine la distinction entre suspect et témoin! Adieu aux mobilisations populaires, même non-violentes. Bonjour oligarchie!

Accès à l'information: Non seulement les canadiens perdent leur droit de regard sur les activités des élus, mais davantage, les gouvernement s'autorise à intercepter nos courriels, écouter nos appels et nos discussions privées, sans bien sur devoir nous en informer et surtout sans devoir respecter les procédures garanties par la loi actuelle. Adieu liberté d'expression, Bonjour Big Brother!

Toujours selon l'ABC, la loi C-36 constitue un virage susceptible de briser l'équilibre entre sécurité et liberté.".

En conséquences, je demande du Gouvernement Canadien de retirer son projet de loi C-36 qui aura de très graves conséquences sur tous les canadiens et les québécois. Considérant que la guerre actuelle nous est présentée comme celle de la défense de la liberté, nous sommes nombreux à nous demander comment le gouvernement canadien prétend ainsi justifier la diminution des droits de ces propres concitoyens.

Si les peuples de l'Afghanistan et de partout ailleurs dans le monde perdent dans cette guerre, nous nous devons de nous demander qui sera le gagnant?

RETIREZ LA LOI C-36

 

_______________________
Signature et adresse


FAITES SUIVRE cette page partout, à tout le monde, sur touts les adresses de courriel que vous connaissez MAINTENANT!


________________________________________


Première page | Région montréalaise | Régions hors Montréal | English Events | Événements judiciaire
Événements culturels | Babillard communautaire | Réseau Nothingness | Liens